Le Jockey
Neuilly - Journal Indépendant
Bel canto dans les paddocks
Corinne Le Poulain et Bernard Pisani
investissent le Village, le temps d'un" boulevard"
qui fleure bon les champ de courses
et les amours parisiennes.


Jean-Philippe Ancelle et Joëlle Desbruères ont écrit de front, sur terrain léger, ce steeple chase à rebondissements auquel Yves Saint-Martin himself apporte la caution de son parrainage.
ÉPOQUE HIPPIQUE
Léon Saint-Léger n'est pas le frère de Saint-John Perse, mais la star d'un microcosme très assis, celui des jockeys. Six fois cravache d'or, il n'a plus rien à prouver en matière professionnelle, et sa vie privée atteste des aspirations au rodéo. Au cours d'une soirée donnée par son employeur Samir Akkraf, richissime Libanais, il s'éprend de la belle Aurore, fille d'ambassadeur, américaine quant à elle. Facétieuse de nature (la malice diplomatique !), celle-ci met son soupirant au défi de bidouiller une course afin de lui prouver son amour. Ce que femme veut... Au jour dit, Saint-Léger retient sa monture et laisse gagner un outsider. Las! la justice hippique se manifeste de façon comme qui dirait immanente la jument du jockey fait un écart, Léon chute et se relève... amnésique Pour le soigner, Akkraf sollicite son psychiatre d'ami, Louis Volkovitch, pionnier de la "cantothérapie", sorte de thérapie par le chant. La médecine des cordes vocales ne semble pas apporter les résultats escomptés, mais Léon révèle des possibilités vocales surprenantes. Les bons comptes faisant le bon Samir, le milliardaire décide d'en faire une vedette de la chanson. Saga Africa, quand tu nous tiens....
ÉCURIE
Corinne Le Poulain, la bien nommée, apporte un charme boréal à cette Aurore légère, irrésistible et dont l'incurie range la rime riche à l'écurie. Bemard Pisani, émule de Charlie Chaplin et disciple de Louis de Funès, cultive en vir-tuose l'organe de ténor léger et la vis comica dont l'a indubitablement doté Dame Nature. Bernard Woringer, Patrice Melennec, Marianne Valentin, Jean-Philippe Ancelle (pas mal nommé non plus) et Gary Euston apportent à ce duo réjouissant la palette de leurs talents jubilatoires et protéiformes. Les décors sont de Frédéric Pineau, la mise en selle est de Caroline Clerc. Alors tous au Village. Et au galop!
L'équipe Magazine
Yves Saint-Martin pratique-t-il l'hypnose pour ses loisirs ? Pour l'instant, il ne se produit pas encore sur scène. Il se contente de parrainer Le Jockey, une comédie qui se joue au théâtre Le Village de Neuilly, avec Corinne... Le Poulain et Bernard Pisani.
Le Tiercé Magazine

A travers son champion le plus illustre, Yves Saint -Martin le "Jockey aux 15 Cravaches d'Or", le monde des courses tout entier salue la performance de Jean-Philippe Ancelle et de toute sa troupe. Etant donné les partants, le pronostic est facile: un franc succès.


Au premier rang: Bernard Woringer, Corinne Le Poulain et Patnice Melennec.
Au second rang: Jean-Philippe Ancelle, Marianne Valentin, Gary Euston et Caroline Clerc
Au dernier rang: Bernard Pisani, l'acteur qui joue le rôle du "Jockey".


L'équipe du "Jockey" au grand complet. Sur une idée de Jean-Philippe Ancelle une troupe d'excellents comédiens réussit le pari audacieux de porter le monde des courses sur les planches, pour le meilleur et pour le rire, nous livrant un spectacle exceptionnel qui gagne à être vu.

Corinne Le Poulain

Une artiste complète, aussi jolie que douée; elle a su franchir tous les obstacles du métier de comédien, du cabaret au théâtre, en passant par la télévision (Sam et Sally, Marie Antoinette, Arsène Lupin, Les Précieuses ridicules ...). Plongeant aujourd'hui dans le monde hippique, elle prouve que l'on peut incarner Marie Antoinette sans pour autant perdre la tête, de la course qui mène au succès, cela va de soi.

Bernard Pisani incarne Le "Jockey"

Une voix de ténor dans un corps de jockey, ce ne pouvait être que lui. Cet ancien danseur à l'Opéra de Paris a fait une entrée percutante au théâtre, triomphant cette saison dans les "Anouilhesques" à la Potinière. il se lance aujourd'hui sur les traces de Chaplin et de De Funès, un outsider du comique qui en surprendra plus d'un.

Jean-Philippe Ancelle

Ancelle! Quel autre nom aurait pu mieux que celui la pousser cet homme de spectacle aux multiples facettes, auteur, acteur, chanteur, à écrire cette comédie chevaline qui sera sans doute sa plus grande réussite. Au final, c'est une équipe formidable, composée de Bernard Woringer, Patrice Melennec, Marianne Valentin, Gary Euston, orchestrée par Caroline Clerc, qui nous offre un superbe spectacle dans lequel toute la troupe "joue comme on aime".
92 AGENDA
L'amour en course

Un jockey don Juan et une charmante attachée de l'ambassade américaine, un homme d'affaires libanais propriétaire de haras et son homme de confiance guindé, un psychiatre adepte de la "cantothérapie" et une danseuse américaine excentrique et, pour finir, un pianiste breton, noir, qui vit en Ardèche mais qui fait des extras comme serveur à Paris ! Voici rassemblés tous les personnages d'un cocktail explosif : Le Jockey, une comédie qui tient deux mois durant l'affiche du théâtre " Le Village ".

L'histoire se déroule dans le milieu un peu fou des courses hippiques. " Une victoire, une femme " : la devise de Léon Saint-Léger, le jockey vedette aux six Cravaches d'or, est rudement mise à l'épreuve. Son dernier coup de foudre, Aurore, l'attachée d'ambassade, exige qu'il perde sa prochaine course. Pour la conquérir, il accepte bien à contrecœur, mais chute et perd la mémoire. Son patron lui envoie son ami psychiatre, Louis, qui le soigne par le chant. C'est la fameuse technique de la cantothérapie, absolument inefficace, mais qui révèle à Léon une superbe voix de ténor. Son patron voit là un filon intéressant et le propulse dans l'industrie du disque…

A travers cette comédie, les auteurs, Jean-Philippe Ancelle et Joëlle Desbrueres, se sont amusés à caricaturer le monde hippique qu'ils connaissent parfaitement : " On a tellement ri à se raconter les histoires du jockey, qu'on a décidé d'en faire une pièce!, disent-ils. D'ailleurs, où mieux que dans un paddock trouver de bonnes histoires d'amour ? " L.D.S.
Le Figaroscope
CORINNE LE POULAIN ET BERNARD PISANI JOUENT "LE JOCKEY" de Jean-Philippe Ancelle mis en scène par Caroline Clerc au Théâtre le Village à Neuilly, les aventures d'un petit homme, jockey le jour, chanteur la nuit !
L'Officiel des Spectacles
LE JOCKEY

De Jean-Philippe Ancelle et Joëlle Desbruères, mise en scène de Caroline Clerc, avec Corinne. Le Poulain, Bernard Pisani, Bernard Woringer, Marianne Valentin, Gary Euston, Patrice Melennec, Jean-Philippe Ancelle au Village de Neuilly-sur-Seine.
" A travers scènes burlesques, rebondissements, séduction, et satire d'un parisiannisme plutôt cosmopolite, le spectateur n'est pas au bout de ses surprises, Léon Saint-Léger, jockey le jour, chanteur la nuit... "
Le Pariscope
De Jean-Philippe Ancelle et Joëlle Desbrueres.
Mise en scène Caroline Clerc. Avec Corinne Le Poulain, Bernard Pisani, Bernard Woringer, Marianne Valentin, Gary Euston, Patrice Melennec, Jean-Philippe- Ancelle.
A travers scènes burlesques, rebondissements, séduction, et satire d'un parisiannisme plutôt cosmopolite, le spectateur n'est pas au bout de ses surprises, Léon Saint-Léger, Jockey le jour, chanteur la nuit

- licence ministérielle n° 2-1039392 - SIRET n° 399 999 499 00037 - CODE APE 9001Z -