La Folie au pouvoir
Nous sommes à la fin du règne de Caligula, en 41 après J.C. L'empereur a convoqué les principaux sénateurs en pleine nuit pour leur annoncer son intention de punir tous ceux qu'il juge coupables de la mort de sa mère et de ses frères. A partir de ce moment tout le monde est directement menacé.

Les sénateurs Chaeréa, Cornélius et Helvetius se concertent et commencent à envisager un complot. Seul avec Caesonia, la seule personne qui trouve vraiment grâce à ses yeux, Caligula s'explique sur son comportement, justifie ses idées sur le pouvoir et ce qu'il en fait.

Le complot avance tandis que Caligula se confie à Tinia, un affranchi noir dont il a fait son garde du corps. et qu'il fait enlever la jeune épousée de Cornélius pour se l'approprier.

À l'occasion de la fête d'Apollon, décidée par lui, Caligula oblige les patriciens à se déguiser en femmes qui devront remplacer les chevaux pour tirer son char devant le peuple et les sénateurs. C'est l'humiliation de trop pour les prétoriens qui décident de mettre leur projet d'assassinat à exécution.

Ils parviennent à retourner Tinia contre son maître, malgré la mise en garde de Caesonia. Celle-ci tente d'alerter Caligula qui semble se moquer des bruits de couloir et va tout droit se faire poignarder par les comploteurs. Dans la foulée, Comélius exécute Caesonia et Tinia se charge de leur fille, la petite Drusilla, âgée d'un an.

- licence ministérielle n° 2-1039392 - SIRET n° 399 999 499 00037 - CODE APE 9001Z -