Bernard Woringer
Sorti du Conservatoire avec un deuxième prix de tragédie et de comédie moderne, il débute sa carrière à la Comédie Française comme pensionnaire, avant d'être sollicité par de nombreux metteurs en scène du Théâtre privé. On se souvient, entre autres, de Romanoff et Juliette avec Peter Ustinov,
Un dimanche à New York avec Jean-Claude Brialy et Marie-José Nat, au Théâtre Marigny, Envoyez la musique avec Annie Cordy au théâtre de la Porte Saint-Martin et, tout dernièrement, Le Château au Portugal au côté de Claude Jade, au Studio des Champs Elysées ou encore Le Tout pour le Tout de Françoise Dorin au théâtre de la Tête d'Or, àLyon.
Bien sûr, il tourne beaucoup pour la télévision, feuilletons, séries, dramatiques, téléfilms: L'Europe en chantant de François Chatel, Le Capitaine Fracasse du même François Chatel, La Belle et son fantôme de Bernard Hecht, La lettre dans un taxi de Louise de Vilmorin, Souviens-toi ma jolie et dernièrement, Cordier, juge et flic, où il incarne le Directeur de la Police...
Sa belle humeur gaillarde intéresse les réalisateurs de longs métrages, ce qui lui a permis d'incarner quelque beaux rôles tels que Poitrenaud dans Les Amours de Paris, Porthos dans Les Trois Mousquetaires et Andijos dans La Marquise des Anges, ces deux derniers sous la direction de Bernard Borderie.
Le voici donc maintenant en richissime homme d'affaires libanais, une nouvelle aventure qu'il ne dédaigne pas de tenter...

- licence ministérielle n° 2-1039392 - SIRET n° 399 999 499 00037 - CODE APE 9001Z -